Les anecdotes du moment :

JYB Poésies
JYB Poésies

Mariage au pays

JYB Poésies
JYB Poésies

« We Could be Heroes » in English please

Exposition carte blanche au Panthéon de Paris commandée à "l'artiste" régressionniste de la cancel culture, Raphaël Barontini visible du 19 octobre 2023 au 11 février 2024.

Ouf, c'est fini !
Voilà que l'état français s'insulte lui-même à nos frais et à nos dépens. Cette judicieuse initiative proviendrait une fois de plus de Jacques Attali que ce ne serait qu'ordinaire.
Au demeurant, Bernard Arnault n'est pas en reste puisque c'est ce puissance ambassadeur du luxe et propriétaire de nombreux médias qui a corrompu pour quelques miettes le barbouilleur de toile de jute du 93. Le patron de LVMH semble également familier de l'Élysée en autorisant l'usufruit à discrétion des garde-robes Louis Vuitton ou Dior à Maman Brigitte. Des tenues nécessaires pour recouvrir le chagrin altéré de madame.

------------------------------------------

Il existe trois types de sémites. Il y a les sémites lavés qui sont respectables ; les sémites mal lavés qu'il est préférable d'éviter en raison de leur diaphonie géographique et enfin ; les sémites vraiment très sales, ceux-ci rédhibitoirement intouchables.
J'invite l'internaute à opérer son tri parmi les concernés qui ne semblent pas tous différencier conscience critique, idéologie, ethnicisme ou même nationalisme relatif à une ostensible faction hybride. Le terme racisme étant exclu car absurde.

Lundi 12 février 2024

Violences faites aux femmes : pas de définition européenne sur le viol, la France pointée du doigt

Où l'on peut lire :
[...] Depuis le mouvement MeToo, la notion de consentement de la victime est devenue le cœur des réformes récentes en la matière. L’Espagne, exemplaire dans la lutte contre les violences faites aux femmes, a ainsi adopté une loi » un oui est un oui ». Une manière aussi de soutenir les victimes de viol qui, parfois, sont dans un tel état de sidération qu’elles ne se débattent pas. [...]

Source : Ouest-France du 06/02/2024

La question : est-ce que l'usage d'un « non, c'est non » contre un « oui, oh oui... »  peut protéger l'innocence ? Et s'interroge-t-on sur le même acte à travers cette contradiction illusoire ?

Ne voilà pas là un subterfuge dialectique idéal pour masquer la réalité de l'impunité des violeurs et des machistes face à une justice atteinte de strabisme systémique et, la rareté d'un accueil psychologique non suspicieux voire bienveillant lorsque il est question de réels viols ou violences machistes. La réponse à la question ci-dessus est donc non.
L'objectif délibérée n'est-il pas en conséquence d'occulter la réalité de l'ensauvagement sociétal – envers les femmes notamment mais en fait globalement chaque individu, par une polémique encombrante de plus pour une légifération absurde. Sa retentissante communication est alors commode pour légitimer l'incompétence et l'irresponsabilité du législateur – les élus français ou européistes, aussi dissimuler sa volonté de pourrir davantage le système.

Il est toujours possible de dire « non », mais les coups de poings et de pieds demeurent généralement très convaincants.
Au-devant d'une meute de hyènes le verbe est hors contexte.

Mercredi 7 février 2024

En août 2022 lors de sa dernière rencontre avec le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, Emmanuel Macron a tenu à détendre une troublante atmosphère en expliquant au premier une particularité française.
– Abdelmadjid, tu sais comment nous, les politiciens français parvenons toujours à être élus malgré nos casseroles et notre impopularité ? Reprends un Ricard, je vais t'expliquer. Il suffit d'entretenir des relations privilégiées avec certains acteurs du secteur privé, par exemple en France, le groupe Bouygues-TF1-M6 ou d'autres qui détiennent aussi presse ou médias audiovisuels. Tu leur accordes par exemple la construction au frais de l'État, de complexes immobiliers ou de structures routières en échange d'une propagande médiatique décisive pour t'élire. Résultat : tu es réélu et ce con de peuple croit que tu t'impliques concrètement dans son quotidien lorsque tu lui vends par les mêmes médias les investissements inutiles qu'il paie. Pas mal, non ? Qu'est-ce t'en penses ?
Le président algérien lui répond souriant :
– Hé Manu je savais bien. J'ai mes oreilles et mes yeux dans ton pays. J'y ai même des... Non rien. Écoute, je t'explique ma méthode à nous, l'armée algérienne : s'il te plaît, regarde par la fenêtre là-bas et évalue le taille de l'échangeur autoroutier que tu y vois.
Emmanuel Macron se déplace et observe l'horizon :
– Mais... je ne vois rien du tout !
Abdelmadjid Tebboune lui rétorque en riant :
– Voilà !

Dimanche 4 février 2024

Brièvement :
     • augmentation de l'électricité de 10%,
     • augmentations de franchises médicales (application des 49.3 de l'automne dernier) induisant l'augmentation des mutuelles de santé d'aussi 10%, sachant nous ne sommes plus soignés pour différentes raisons volontaires,
     • l'inflation toujours tragique alors que les salaires ont stagné,
     • enfin, la prise en charge de plus en plus de migrants par une France « généreuse », dixit Manu. Cette France pour laquelle la sécu des français pour les français coûte un pognon de dingue, dixit le même Manu.

Hier, que nous pondent nos députés ? Une augmentations de plus 300 euros pour leurs frais de mandat. LFI s'est abstenu car ils savent que cela n'a aucun effet, mais n'en pensent pas moins.

Moralité : les députés s'augmentent avec NOTRE FRIC alors que nous galérons à cause de LEURS DÉCISIONS INJUSTES qui sont les conséquences de LEUR INCOMPÉTENCE et de LEUR PRÉTENTION ILLÉGITIME.
Moralité bis : qui sont les cons qui les élisent ?

Jeudi 25 janvier 2024

Le désert sexuel et la misère affective c'est comme être SDF, ce sont les trois premières années le plus cruelles. Le délai nécessaire à l'oubli.

Samedi 20 janvier 2024

Rachida Dati : « Je montre à une partie de la France que tout est possible »

Source : Le Parisien internet du 13/01/2024. Le quotidien est la propriété de Bernard Arnaud (LVMH), qui est aussi beau-papa de Xavier Niel (Free). Bref.
Lien vers l'article : cliquer ici

En parcourant 20 secondes un moteur de recherche internet, nous pouvons trouver l'article du Monde daté du 27/06/2023, titré : « Perquisition à la mairie du 7ème arrondissement de Paris, dirigée par Rachida Dati, et dans plusieurs cabinets d’avocats » où madame la Ministre est soupçonnée « d’enlèvement, séquestration et torture », tout en tant déjà mise en examen pour « corruption passive » et « recel d’abus de pouvoir » depuis juillet 2021. je suppose que l'air ambiant de la mairie du 7ème devenait nauséabond et quitter les lieux était salutaire. Peut-être que monsieur Dupond-Moretti, pourra lui venir en aide sachant que ce dernier fut récemment relaxé au sujet, non pas de prises illégales d'intérêt, mais davantage concernant un certain et explosif conflit de pouvoirs au sein du corporatiste ministère de la Justice. Effectivement madame la Ministre, tout est possible lorsque l'on est élu dans ce pays ! Alors question Culture, cela ne me semble pas très catholique.

Enfin, excellente communicante, madame Dati verse aussi verbalement dans le marxisme et la lutte des classes. Ses talents sont à l'altitude de son éclectisme... Je lui suggère donc de troquer son tailleur Chanel pour un jogging afin de rejoindre les raçocentrés Danièle Obono et Rokhaya Diallo chez LFI. Elle ferait couleur locale avec son morocco.

Lien vers l'article du Monde : cliquer ici

Lundi 15 janvier 2024

Arras : un trafic de stupéfiants démantelé, quatre personnes interpellées

La police d’Arras a démantelé un trafic de stupéfiants à Arras, le 12 septembre. Parmi les quatre personnes interpellées, deux ont été déférées. [...]
Après quelques semaines d’enquête, l’opération de la police s’est déroulée dans l’après-midi et en début de soirée du mardi 12 septembre où quatre individus (des martiens ?) ont été interpellés.
Ont été retrouvés, au domicile de l’un d’eux, 416 grammes de résine de cannabis, 157 grammes d’herbe de cannabis et des armes factices. Un véhicule C3 a également été réquisitionné. Le trafic se déroulait principalement dans la rue du Crinchon.
Deux individus, des primodélinquants (c'est-à-dire des vrais délinquants mais avec une expérience encore relative), ont été déférés et ont écopé d’un an de prison, sans mandat de dépôt (donc retour point de vente pénard). Les deux autres, un mineur et une femme, ont écopé respectivement d’une réparation de peine et d’une convocation par officier de police judiciaire (... mes petits chouchous c'est pas joli tout ça, il ne faut plus le faire). Tous sont âgés entre 16 et 22 ans.

Source : l'Avenir de l'Artois - le lien : cliquer ici

Et moi qui paie la sécu, des taxes en tout genre et récemment une amende routière pour infraction à la vitesse de 89 km/h réels. Je ne m'étends pas sur la conso, l'essence ou EDF.
Et ce constat provient justement de Arras où la vie des profs est assez risquée ces temps-ci !

Dites-moi monsieur le juge, votre fille tape-t-elle des lignes de coke pour mieux se faire décalquer le cul par son bougnoule ou préfère-t-elle être l'objet d'une tournante ?

Samedi 13 janvier 2024

Variation sur le thème du remaniement gouvernemental

Le mini suspense est fini, on y est. Le gouvernement Attal est annoncé. Dati, Vautrin et j'sais plus qui qu'est ressorti de son placard. On entend déjà la sémantique d'usinage, les tautologies de presses à découper, les « se mettre au travail » les « tout notre engagement » ou encore « les français qui se lèvent le matin ». Ça sent le liquide de refroidissement et le lubrifiant pour nous la mettre plus profond. Dans un élan enthousiaste ça parle de labeur mais pas des miettes symétriques. Alors qu'eux c'est largement se branlotter l'endive entre les buffets et les manigances et, palper copieux. Et voici les journaleux qui remboitent le pas, les aplatis lèche-gobasses, les fabricants de poudre aux yeux, les nécessaires imposteurs du continuum. Ils déversent à la criée la nouvelle mixture indigeste, les clientèlistes slogans de reformatage, les « gouvernement droitisé » ou « retour fracassant d'une figure du sarkozysme ». La blague. Ça tombe nickel, celui-là a été condamné trois fois à de la prison qu'il n'a jamais effectuée. On voit bien l'acculade du côté de l'Élysée, – Vous ne voulez plus de jambon Herta, vous aurez du Fleury Michon ! pfff... c'est la même bouillie véreuse. Quoi que peut-être plus besogneuse à enfler la pastille des gogos. Bref, rien de frais sous les néons de l'hyper-com' tétanisé ; que de l'avarié.

Vendredi 12 janvier 2024

L'âme écrasée de solitude, j'ai médité une phrase simple que j'ai aussitôt transmise par messagerie électronique à Marianne :

« Ma tête épuisée recherche le repos entre tes mains. »

Lundi 30 octobre 2023

Le dieu des juifs n'existe pas car son existence suffirait à supplanter la supercherie tyrannique qu'est le monde. Et Satan non plus car les humains sont assez monstrueux pour seuls l'incarner, toujours se disculpant avec ce prétexte.

Jeudi 10 août 2023

Mon recueil de poèmes et textes inspirés